Agenda

«  août 2017  »

L M M J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
Vitraux de Christopher WOOL
Un patrimoine vivant !

Qu’est-ce qu’un patrimoine vivant, sinon un lieu dans lequel la création trouve toute sa place ? Au legs de l’histoire, notre responsabilité n’est elle pas justement d’ajouter ? L’œuvre de Christopher Wool s’inscrit dans cette perspective. D’abord réticent, l’artiste américain s’est à son tour emparé du lieu, confortant en quelque sorte sa destination nouvelle.

Pour le Maire de La Charité, découvrir les vitraux de Christopher Wool a été un moment de grande émotion. Par la beauté de l’œuvre d’abord qui semble symboliser et retrouver le fil du temps. Par la nature de l’événement ensuite : après 10 ans consacrés à restaurer le monument, le temps de la création était enfin venu. À l’œuvre des moines et de tant d’artistes et artisans inconnus de nous vient s’additionner celle de notre époque, une œuvre vive et gaie, sans ostentation ni agressivité, une œuvre qui éveille, éclaire, anime les salles gothiques du Prieuré de La Charité sans jamais entrer en concurrence avec leur architecture… tout en appartenant en quelque sorte à un autre monde.

Pierre Alain PAROT, Christopher WOOL, Gaëtan GORCE et Paul BARNOUD La Ville se réjouit d’avoir pu contribuer, avec l’aide si précieuse des Nouveaux commanditaires, à cette réussite incontestable. En ce lieu les temps comme les populations peuvent désormais se croiser à l’image de l’œuvre. Rendu aux habitants, de tous âges et de toutes conditions grâce à la Cité du Mot, retrouvant son statut d’œuvre d’art d’hier et d’aujourd’hui, le monument s’est remis à vivre. Et quiconque le visitera désormais en sentira la pulsation à peine entré dans ces deux salles où cohabitent désormais Wool et Mérimée….

Gaëtan GORCE, Maire de La Charité.

Tous les articles de cette rubrique
Vivre à La Charité
Rechercher